Chargement Évènements
  • Cet évènement est passé

L’ALSACE 2019

mai 30 @ 09:00 - juin 2 @ 18:00

SORTIE ALSACE & FORÊT-NOIRE – jeudi 30 mai – Dimanche 2 Juin 2019

Les beaux jours vont arriver et les cale-pieds nous démangent.
Ce run de 900 km traversera la route des vins d’Alsace et la Forêt-Noire.

Nous partirons par la Faucille en traversant le Jura en direction de Pontarlier pour faire notre première halte vers Thann.
Ensuite, naviguant à travers les côteaux des grands vins d’Alsace et sa route des vins nous roulerons en direction du château de Rohan
où nous reposerons nos montures.
Puis une diagonale et on changera de contrée pour passer en Allemagne en direction d’Offenbourg et descente sur Triberg à travers
le parc de la Forêt Noire et ses coucous.
Nous passerons près des lacs Titisee et Schluchsee pour dormir à la frontière suisse à Waldshut-Tiengen.
Le dernier jour sera consacré au retour sur Genève par l’autoroute, histoire de détendre les mécaniques.
Une sortie à ne pas rater si vous êtes amateur de belles routes et gastronome

IMPORTANT : veuillez envoyer vos inscriptions au plus tard le 15 avril
par e-mail : comite@oldtowngenevachapter.com ou sur WhatsApp Officiel OTGCS

Nombre de chambres selon disponibilités
Niveau : Cette sortie est presque à la portée de tous nos membres et sera adaptée au rythme de chacun.
L’heure et le lieu de départ vous seront communiquées sur le groupe WhatsApp dédié à cette sortie.

Je me réjouis de vous retrouver pour cette ballade sur ces magnifiques routes de la région d’Alsace et de la Forêt Noire. RC : POP

—————————————————————————————————————————————

COMPTE RENDU – Alsace Run 2019 – Genève le 3.6.2019
POP au rapport après mon premier job de RC

Jour 1 : 280 km
RDV était pris jeudi matin, station BP de la route de Ferney au grand Saconnex – Breiffing 8h45 – départ à 9H.
Nous prenons la route en direction de la Faucille par un beau jour de printemps, matin frais mais grand ciel bleu.
Objectif du jour 280 km, nous cheminons sur les petites routes du Jura, Morez, Champagnole, Pontarlier, Morteau,
Maiche, en laissant les crêtes du Jura sur notre droite, le long de la Suisse jusqu’à Mathay, ou une grande table sur
la terrasse, nous attendait. Nous sommes arrivé vers les 13h30, bien tapé. Conséquence d’une gestion trop laxiste des pauses.
Départ 15h30 en direction de Montbéliard et Belfort.
Que nous avons contourné par un bout d’autoroute non payante – 30 km, histoire de voir comment la troupe se comporte
en convoie dans ce type de situation.
Ensuite un peu de route national histoire de se diriger vers le relief et arrivons à Thann par le début des monts d’Alsace,
histoire de donner un hors d’oeuvre à l’équipe sur la route du lendemain.
Nous avons pris nos quartiers à l’Hôtel du Lac, petit hôtel historique, coquet, propre avec piscine et spa et une bonne table,
Ou nous avons dégusté un repas raffiné, fumé nos bon cigares et dégusté les breuvages locaux.

Jour 2 : 220 km
Tout semblait partir sur les bons hospices, après un petit déjeuné très bien garni, le beau est toujours de la partie et les
sourires sont bien accroché.
Nous voilà parti pour 220 km, le jour 2 de notre périple avec des bouts de routes des vins et les routes du parc National du ballon
des Vosges. De très belles routes sinueuses et bien goudronné nous ont bercé, toute la matinée en Dir. Le lac de Gerardmer,
retour vers Wintzenheim à travers le relief.
Et on repart vers le lac Blanc en passant par toutes les stations de ski du coin. Oui Messieurs, il y a des stations de ski en Alsace !
De très belle vallée, verdoyante et fraiche.
Puis redescente sur Munster, Ribeauvillier et sa routes des vins, ponctués de toutes ses caves et petit village, tous plus typique,
les uns que les autres, tantôt des colombages du moyen-âge et des villages fleuri à foisons.
Repas prévu à St Hippolyte ou j’ai réservé à la table de Val-Vigne, j’ai prévu un repas léger car le soir nous avons choucroute garni.
Ensuite nous repartons pour le mont Saint Odile avec son point de vue sur une bonne partie des villages voisin. Pause-café et petit
moment farniente à l’ombre dans le prieuré.
Nous sommes parti pour Obernai et la grande brasserie Kronenbourg en direction de Dorlischeim ou nous attend notre Motel,
grande chambre confort avec terrasse avec son restaurant attenant et sa terrasse qui nous accueillait pour un apéro bien arrosé.
Le diner fut gargantuesque et presque personne n’arriva à finir son assiette. Nous avons dégusté une merveilleuse choucroute,
la meilleur que j’ai mangé jusqu’à présent, et flammenkushes en entré, que du très digeste.

Jour 3 : 240 Km
Le lendemain Après un belle nuit de repos, les esprits était calme, tout le monde étaient là, à l’heure et dispo.
Cette journée s’annonçait, pour moi la plus complexe car, entré en Allemagne et naviguer en Foret noir, une région que je ne connaissais
pas du tout.
C’est sur cette étape que j’ai le plus remercié Alain, qui me disait, la préparation et la clé d’une bonne journée de trip.
Nous sommes parti vers Offingen en prenant les chemins de traverse mais dans la banlieue de Strasbourg nous avons dû reprendre
les autoroutes de contournement et j’ai loupé la sortie, pour ne pas prendre de risque, j’ai continué et j’ai fait sauter 1 repères sur mon
parcours afin qu’il me recalcule un bout de route. Tout a fonctionné à merveille,, nous avons traversé le bord de Strasbourg au petit matin,
un week-end fériée, pas trop de circulation, parfait. Au lieu de passer en dessous de cette grosse ville, nous sommes passé au-dessus
et j’ai vite récupérer ma route.
Nous nous sommes enfoncés dans le haut de la foret noir par les petites route Allemande en traversant tous ces petits villages paisible,
afin de récupérer la route 500 pour le repas du midi dans un village à côté de triberg, la capital du coucou.
Là, on a un peu jardiné pour trouver le petit restaurant très typique ou Nathalie avait réservé une grande table pour déguster,
la spécialité du cru, viande sur ardoise.
Après avoir bien festoyé, nous avons repris les belles routes sinueuses à travers le foret profond en direction des lacs de Tetesee
et SChluchsee. Ensuite nous sommes sorti petit à petit des arbres pour slalomer à travers les champs de céréales et les collines
du bas de la Schwarzwald.
Arrivé vers les 17H00 à l’hôtel à Imingen ou Sauna, Hamman et belle terrasse, nous attendaient afin de déguster, Spritz et le menu,
ragout et Spezlee.
Anecdote : Juste avant le lac de Tetesse, nous avons perdu, Benoit, qui était parti trop loin pour tourner des vidéo, par la même, la moto
de François n’a plus démarrer, on l’a perdu lors d’un pause photos précédentes. Il n’a pas été simple de retrouver tout le groupe et des
anecdotes ont bien fait rire. Car ils suivent un gras devant qui n’est pas RC et sans GPS et personne ne se pose la question de ou ils vont !

Jour 4 : 380 Km
Départ matinal à 8H30, tout le monde était sur le pont sans retard et avec la bonne humeur. Après un réveil matinal car les cloches
du village ont commencé à sonner vers les 6H du mat.
Direction, les chutes du Rhin pour un interlude de 1H, pause-café, clope.
Nous sommes reparti en direction de Zurich par des belles routes de campagne en retraversant la frontière D.
Ensuite une grosse tartine d’autoroute, direction Interlaken ou des lacets nous attendait, un dimanche de pont, il y avait beaucoup
de circulation dans cette liaison.
Arrivé à 13H à Iseltwald au bord du lac de Brienz, ou nous attendait 2 belles tables sur la terrasse les pieds dans l’eau.
Grosse attente car le resto était bondé, dégustation de poisson local et nous voilà reparti vers les 15H.
La moto de Sandra, n’est pas reparti, plus de batterie, nous avons essayé de la poussé sans succès et finalement, Ali a trouvé des câbles
au locaux, et c’est reparti.
Nous sommes repartis en direction de Bulle par JaunPass, une monté dégager sur une route magnifique, superbe passage,
très belle route, merci PO.
Ensuite, les pleins à Bulle pour récupérer l’autoroute pour Lausanne et finir à 18H15 au relais de la cote. Nous avons perdu Maya
et sob Can AM, courroie cassé à Lausanne, François a récupéré le petit Roméo sur la bande d’arrêt d’urgence pour le ramener à son papa.
MERCI François pour ton dévouement et ton aide, super cool.
Je dois dire que Pascale m’a rendu bien des services pour aller trouver de l’essence.

En résumé : 1200 Km plus tard
Pas simple le job de RC, les gens se laisse porter et c’est un peu GO qu’on doit faire aussi, pas simple pour un caractère comme le mien.
Un super trip, de très belles régions traversées, un grand plaisir de découvrir que tout fonctionne comme on a organisé.
IL est certain, que l’organisation est primordiale afin de limiter le stress en plus de la route.
Comme pas mal de personne n’avait jamais rouler en convoi, ni en groupe, il a fallu faire un peu de formation, mais dans les grandes ligne,
tout c’est bien passé.
Je me lève ce lundi matin, orphelin de mes ouailles.
Good trip à tous.
Eric – POP

Voir les photos … http://www.oldtowngenevachapter.com/alsace-run-2019/

Details

  • Start: mai 30 @ 09:00
  • End: juin 2 @ 18:00
  • Catégorie d’Évènement:

Organisateur

  • POP